Introduction

Le traitement de l’arthrose a plusieurs objectifs. En premier lieu il doit soulager la douleur de la « poussée congestive ». C’est le rôle des antalgiques et des anti-inflammatoires. En parallèle, il doit retarder l’apparition de la réaction douloureuse, rôle des anti-arthrosique. Enfin, il doit freiner la destruction cartilagineuse, rôle des chondromodulateurs.

Le but du traitement médicamenteux est de tendre à éviter le recours à la chirurgie prothétique et réparatrice [1].

Il peut s’accompagner de méthodes plus invasives comme l’injection dans les articulations de sérum physiologique, de corticoïdes ou d’acide hyaluronique. Ces techniques sont destinées à améliorer le confort fonctionnel des articulations qui en font l’objet.

La kinésithérapie peut également aider à améliorer ce confort fonctionnel.

Enfin, pour certaines articulations particulièrement invalidantes, le recours à la chirurgie réparatrice ou à la pose de prothèse peut s’imposer.

Notes

[1] Les thérapeutiques de l’arthrose, Pr. R. TREVE, Dr. P. BERTIN, Ed. Laboratoire Pharmascience, 1999.