l’arthrose : Une maladie dégénérative du cartilage

Le cartilage est composé de cellules, les chondrocytes, et d’une matrice de collagène sur laquelle sont fixés des protéoglycanes. Ces protéoglycanes se comportent comme des éponges lubrifiant et amortissant les mouvements. Avec l’âge le cartilage vieillit, se fissure et disparaît par endroit. Il n’assure plus son rôle d’amortisseur et de lubrifiant.

L’arthrose entraîne alors une modification de l’os des articulations (excroissance osseuse, microcavité…). A ce niveau, elle s’accompagne d’un phénomène inflammatoire intra-articulaire qui entraîne douleurs et difficultés de mouvement. Les personnes atteintes se plaignent souvent de douleurs, craquements et raideurs matinales. Leurs fréquences et leurs intensités augmentent avec la progression de la maladie.

Une pathologie évolutive :

JPEG - 4.8 ko

Articulation normale

Véritable enrobage de l’os, le cartilage est composé de cellules nommées chondrocytes, et d’une matrice de collagène sur laquelle sont fixés des protéoglycanes qui retiennent l’eau. Ce système permet d’amortir nos mouvements.


JPEG - 5.3 ko

Arthrose débutante

En cas d’arthrose, le nombre de chondrocytes diminue et les protéoglycanes sont altérés. Le cartilage ne peut alors plus résister aux contraintes mécaniques (frottements liés aux mouvements) et il s’effritte.
arthrose évoluée


JPEG - 5.3 ko

Arthrose évoluée

Les os qui ne sont plus isolés se contractent et s’érodent l’un contre l’autre. Cette abrasion répétée durcit l’os qui a tendance à former des becs de perroquet et des geodes sources d’inflammation. La destruction cartilagineuse est naturellement entretenue par l’inflammation.